fbpx paykwik evi paykwik Dalaman airport transfers
Publié le 28 avril 2021
Virage numérique des petites entreprises – OQLF
Retour à la vie de quartier

Avec la pandémie de la COVID-19, le virage numérique des petites entreprises s’est fait à vitesse accélérée afin qu’elles puissent rester proches et en contact de leurs clients et de leurs employés! Les obligations linguistiques et les outils numériques en français étant parfois méconnus ; la Promenade Wellington s’associe à l’Office québécois de la langue française (OQLF) afin d’informer et d’accompagner les commerçants de la Well à se doter de moyens de communication et de promotion en français qui profiteront aux consommateurs, aux fournisseurs et au personnel de l’organisation.

Quelles sont nos actions?
  • Informer les commerçants sur leurs obligations légales, et souvent méconnues, liées à l’utilisation du français dans leurs affaires ;
  • Sensibiliser les commerçants sur les bénéfices d’utiliser la langue française correctement dans leur commerce et en ligne ;
  • Partager aux commerçants les outils disponibles, via l’Office québécois de la langue française, pour les aider à améliorer leurs pratiques ;
  • Accompagner les commerçants qui souhaitent mettre en place de nouvelles pratiques par le biais de l’Office québécois de la langue française.

 

À cette fin, l’OQLF a créé et mis en place un tout nouveau service d’accompagnement pour les petites entreprises : Mémo

Saviez-vous que...

Selon les études réalisées par l’Office québécois de la langue française, adopter le français comme langue de travail au Québec améliore la performance du personnel, augmente son sentiment d’appartenance, diminue les risques d’accident et réduit les pertes de temps.

Quelles sont les principales obligations des entreprises face à la langue française?
  • Obligations relatives aux sites Web
  • Obligations relatives aux médias sociaux
  • Obligations relatives à l’affichage des marques de commerce
  • Obligations relatives aux produits offerts au Québec 
  • Obligations relatives aux ressources humaines
À propos de l’Office québécois de la langue française

La Charte de la langue française adoptée par l’Assemblée nationale du Québec en 1977 et modifiée le 12 juin 2002 a conféré à l’Office québécois de la langue française la mission :

  • De définir et de conduire la politique québécoise en matière d’officialisation linguistique, de terminologie ainsi que de francisation de l’Administration et des entreprises ;
  • De veiller à ce que le français soit la langue habituelle et normale du travail, des communications, du commerce et des affaires dans l’Administration et les entreprises ;
  • D’aider à définir et à élaborer les programmes de francisation prévus par la loi et en suivre l’application ;
  • De surveiller l’évolution de la situation linguistique au Québec et d’en faire rapport tous les cinq ans au ministre ;
  • D’assurer le respect de la Charte de la langue française, agissant d’office ou à la suite de la réception de plaintes ;
  • D’établir les programmes de recherche nécessaires à l’application de la loi et d’effectuer ou de faire effectuer les études prévues par ces programmes.

 

Parmi ses pouvoirs, l’Office peut :

  • Prendre les mesures appropriées pour assurer la promotion du français ;
  • Assister et informer l’Administration, les entreprises, les individus et les groupes en ce qui concerne la correction et l’enrichissement de la langue française ;
  • Recevoir leurs observations et leurs suggestions sur la qualité de la langue ainsi que sur les difficultés d’application de la présente loi, et en faire rapport au ministre.

 

Pour plus de détails sur l’Office québécois de la langue française et ses outils, visitez www.oqlf.gouv.qc.ca/ 

Projet financé par l’Office québécois de la langue française